L’innovation au service de la santé

Les interventions sur le foie et le pancréas réalisées dans certains cas par voie coelioscopique, requièrent des technologies de pointe dont notamment le robot Da Vinci disponible aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS).

Parmi les technologies utilisées par le Service Chirurgie Foie Pancréas de Hautepierre, notons notamment :

  • dissecteur et ciseaux à ultrasons,
  • radio-fréquence,
  • micro-ondes,
  • échographie per-opératoire Doppler et de contraste.

Examens médicaux

Aujourd’hui, les hôpitaux disposent de techniques d’exploration nombreuses et performantes apportant un grand progrès dans le diagnostic, la prévention et le traitement des maladies.

Voici quelques exemples d’explorations qui pourraient vous être prescrits lors d’une consultation ou d’une hospitalisation.

Examens biologiques : il s’agit d’un ensemble d’investigations (comptes, typages, dosages, titrages, etc..) réalisées généralement sur des liquides biologiques tels que le sang, les urines, etc. Le prototype en est la prise de sang permettant la numération des cellules du sang, le dosage des éléments chimiques (chlore, sodium, potassium, autres), d’hormones, etc…

Zoom sur les techniques d’imagerie

L’imagerie regroupe un ensemble de techniques physiques qui a pour but de reproduire une image photographique ou virtuelle. Parmi ces techniques citons :

  • La radiographie aux rayons X, la plus ancienne ; elle consiste à impressionner une plaque photographique par les rayons x qui ont traversé un organe et de créer par différence de contraste une ombre portée.Les radiographies avec produit de contraste consistent à mieux visualiser certains organes, généralement creux ou remplis de sérosité en y injectant un produit arrêtant les rayons X, appelé produit de contraste. La technique permet l’exploration des vaisseaux sanguins par exemple (on parle alors d’angiographie), des articulations (on parle alors d’arthrographie).
  • Le scanner est une forme particulière de radiographie associant radiologie et informatique et permettant de réaliser des images, en coupes transversales du corps, ce qui accroît considérablement le rendu des détails et la précision de l’examen.
  • L’échographie permet de visualiser les organes sur un écran au moyen d’un capteur émetteur et récepteur d’ultrasons passé sur la peau. Le principe en est le sonar utilisé la première fois pour la détection des sous-marins.
  • L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est un procédé d’imagerie utilisant les propriétés électromagnétiques des tissus de l’organisme. Elle consiste à soumettre une partie du corps à un champ magnétique et à enregistrer les vibrations tissulaires ainsi provoquées. L’IRM ne fait pas appel à des rayonnements X.  
  • La scintigraphie (médecine nucléaire) est une technique avancée qui réalise une imagerie fonctionnelle des organes par enregistrement des rayonnements radioactifs injectés au préalable en très petite quantité ou fixés pour un court instant après absorption dans l’organe à explorer. Elle permet une approche fonctionnelle de l’organe.
  • La TEP-TDM (ou PET-SCAN en anglais) permet de coupler en une seule séance les images d’un scanner à des images fonctionnelles métaboliques du corps entier, obtenues par une caméra à positons, accolée au scanner, après administration d’une petite quantité de traceurs (molécules spécifiques de différents métabolismes couplées à un émetteur de positons). La fusion des images, obtenues lors de cet examen, permet de localiser avec une très grande précision anatomique les anomalies métaboliques présentes dans de nombreuses pathologies.
  • Les endoscopies permettent d’explorer l’intérieur d’un organe ou d’une cavité. Elles consistent le plus souvent à introduire un tuyau souple comportant un dispositif d’éclairage et de vision à travers les voies naturelles pour atteindre l’organe à explorer. On parle de gastroscopie si l’organe à explorer est l’estomac, de bronchoscopie pour les bronches, de colonoscopie pour le gros intestin. Ces instruments sont également pourvus d’un canal opérateur permettant si nécessaire des prélèvements de tissus appelés biopsies.

 

Be Sociable, Share!