Chirurgie du foie

graph 1 foieOK copie

La prise en charge chirurgicale des affections cancéreuses du foie et du pancréas, et d’une façon plus générale des cancers digestifs, représente l’activité principale du service de Chirurgie Générale, Hépatique, Endocrinienne et Transplantation.

L’activé du Service porte essentiellement sur la chirurgie hépatique et hépato-biliaire, la chirurgie pancréatique, la chirurgie endocrinienne et la chirurgie digestive. Chacun de ces secteurs est placé sous la responsabilité d’un ou plusieurs praticiens du Service.

Plus de 900 malades sont opérés chaque année dans le service, dont plus de 60% sont opérés pour un cancer digestif.

Depuis plusieurs années, le service est en tête de classement au sein des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) pour le traitement des cancers digestifs.

graph 2 foie copie

Par ailleurs, le service occupe au sein des HUS la 3ème place pour le traitement des cancers (tous types de cancers) après le service d’Onco-Hématologie et le service de Gynécologie Obstétrique.

L’activité du service, en nombre d’interventions chirurgicales par an (greffe hépatique exclue), est restée stable à moins de 900 malades opérés/an jusqu’en 2009.

Cette activité  augmente depuis, avec 992 malades opérés/an en 2010, 1030 en 2011 et 1209 patients opérés en 2012.

 

graph 3 foie copie

Chirurgie hépatique

L’activité de chirurgie hépatique s’est développée à partir de 1992, notamment pour le traitement chirurgical des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux.

A ce jour, plus de 3300 hépatectomies ont été réalisées dans le service.

Les principales indications de ces hépatectomies sont :

  • les métastases hépatiques de cancers digestifs, principalement les cancers colo-rectaux.
  • le cancer primitif du foie : carcinome hépato-cellulaire.
  • le cancer des voies biliaires : cholangio-carcinome.
  • certaines tumeurs bénignes : adénomes hépatocellulaires, angiomes, tumeurs kystiques.

graph 4 foie copieDepuis l’année 2000, plus de 170 malades sont opérés d’une résection hépatique par an. L’activité de chirurgie hépatique se maintient à un haut niveau par le développement permanent de nouvelles techniques de résection hépatique en rapport avec l’apparition de nouvelles technologies et également  par l’élaboration de nouvelles stratégies thérapeutiques pluridisciplinaire intégrant à la fois le traitement chirurgical et la chimiothérapie ou encore la radiothérapie.

Le service reste ainsi une référence pour la chirurgie hépatique et également un centre de recours, notamment pour la prise en charge des malades adressés par d’autres hôpitaux ou cliniques suite à des complications de cette chirurgie hépato-biliaire.

Toutes nos activités

Be Sociable, Share!